TC-Val - Récits de course

Triathlon Half-Ironman de Séville le 11 Avril 2015 par Matthieu Etienvre

Mise à jour le Mercredi, 20 Mai 2015 12:56

Photo : Matthieu Etienvre au Triathlon de Séville le 11 Avril 2015

Me revoilà ! J'ai donc participé au Triathlon de Séville au format quasi Half-Ironman car les distances étaient 1 km 900 de natation 83 km, de vélo et 21 km de course à pied.

Le départ doit être donné à 10h mais pour une raison qui m'est inconnue nous attendons dans le fleuve Guadalquivir une bonne dizaine de minutes ! On m'avait prévenu que les espagnols étaient tricheurs. Cela s'est confirmé dès les premières minutes de l'épreuve. La majorité d'entre eux était positionnés à peu près à 20 mètres devant la ligne de départ ! Devant le "je m'en foutisme" des compétiteurs le départ est donné un peu à l'arrache sans que le corps arbitral n'ait vraiment le choix.

La natation se passe plutôt bien, mise à part mon mauvais réglage de lunettes qui m'oblige fréquemment à enlever l'eau qui s'y insère (un vrai débutant) ! Je sors de l'eau en 25 min 42 ce qui est un record pour moi ! La transition 1 est très rapide. Je double pas mal de monde et c'est parti pour 83 km de vélo en 2 boucles. Le parcours est très plat avec quelques petites bosses, mais rien qui pourrait faire chauffer les quadriceps d'un normand :) ! Ma première boucle est assez rapide, mais j'en garde sous le pied car la chaleur commence à monter et l'orage annoncé n'a pas l'air d'être pour aujourd'hui. En même temps, tant mieux ! Je préfère rester au sec... A partir du 40ème kilomètre, je me dis que c'est le moment de durcir un peu l'effort, mais au 60èmme kilomètre mon entrain est vite freiné puisque nous retrouvons les participants du distance olympique qui se sont élancés un peu plus tard ! Ça commence à faire énormément de monde sur la route, je slalome dans le paquet pour éviter de drafter, alors que tout le monde se permet de bien s'abriter ! Mon honnêteté ou ma nationalité m'ont joué des tours, puisque cela m'a valu un carton jaune m'obligeant à rester 5 min à taper du pied après la 2ème transition avant de pouvoir me lancer sur les 21 km de course à pied. J'ai essayé d'optimiser au maximum cet arrêt en prenant à la sortie du vélo chaussures, chaussettes, casquettes à la main afin de les enfiler pendant cette pénalité (pas bête la guêpe).
J'effectue le vélo en 2h16 avec une belle vitesse moyenne de 36,6 km/h.

Lire la suite : Triathlon Half-Ironman de Séville le 11 Avril 2015 par Matthieu Etienvre

   

Page 1 sur 28