TC-Val - Récits de course

Le TC Val au Trail Urbain de Fougères le 18 Septembre 2021

Mise à jour le Vendredi, 01 Octobre 2021 22:41

Cliquer sur les photos pour les voir agrandies
Karim Baccouche (1) au Trail Urbain de FougèresKarim Baccouche (2) au Trail Urbain de Fougères

Nous étions avec Antoine samedi soir à l'Urban Trail de Fougères pour l'épreuve du Graal qui enchaînait le parcours du 8km et du 18km soit 26km pour +/-800m D+ dans les rues de la ville et sur les sentiers balcons des environs dont 3 passages dans le château médiéval... le plus grand d'Europe !
Nous étions moins de 200 partants sur cette épreuve, le gros des effectifs étant plutôt concentré sur les 2 autres épreuves.
Nous avions convenu avec Antoine de ne pas partir trop vite et de temporiser jusqu'à la fin de la 1ère boucle (km8) avant d'envisager un changement d'allure. J'ai donc pris l'initiative d'augmenter progressivement le train à partir de ce point, Antoine un peu en retrait me gardait en point de mire.
Mais au fil des kilomètres entre les participants des différentes courses et des boucles successives dans la ville, certains ont perdu la boussole (il faut dire que les bénévoles eux-mêmes avaient parfois du mal à nous guider ?!). La direction de la course a pris la saugrenue décision de stopper pendant 10mn les coureurs du 26km (Antoine faisait partie du lot) avant de les laisser repartir pour finalement les classer avec les finishers du 18km ?! C'est comme ça qu'Antoine se retrouve à la 164e place en 1h41 alors qu'il a couru plus de 2h30 et beaucoup plus de km !
Pour ma part, j'étais dans le bon wagon et j'ai pu mener ma course sans problème même s'il fallait être hyper vigilant sur certaines intersections. Je finis 19e en 2h07 en ayant réussi à me faire plaisir sur l'allure mais la fête a quand même un goût un peu amer quand ton compagnon de course connaît de telles avaries !
C'est dommage, c'est une très belle course, originale et insolite, qui plus est pour une cause juste (soutien à l'association des soins palliatifs du CH Fougères) mais l'organisation s'est un peu perdue en multipliant les formats où alors il aurait fallu de aller davantage les épreuves ?!

Karim Baccouche.

Mickaël Royer

J'ai participé aussi à ce trail urbain sur le 18km (1er dossard depuis 2 ans et demi pour moi !!!), mais sous les couleurs des pompiers de Fougères, car nous étions inscrits dans le challenge entreprises par équipes, pour la bonne cause qu'a décrit Karim.
Je confirme son récit, avec une organisation pas au top du tout. En cause des horaires bizarres entre le 8km et le 26km qui devait faire le parcours du 8km enchaîné avec le 18km, mais avec un départ possible en même temps que ceux du 18km à priori, puisque j'étais avec Antoine sur la ligne de départ ???.
Un parcours sinueux plein de changements de direction en ville, allié à un manque de signaleurs explique le marasme subi sur le 26km, qui a été... annulé en cours d'épreuve (puisque certains coureurs avaient 22km au compteur à l'arrivée, quand d'autres en avaient 29 !!!), mais en réalisant quand même un podium après course... !! ??. Un peu bizarre comme problèmes d'organisation après 6 ou 7 éditions.
Sur le 18km, moins de problèmes, même si quelques intersections sans signaleurs étaient douteuses et avec des problèmes de chrono ou de puces, puisque je ne suis pas classé, comme deux de mes collègues de la caserne et d'autres également. Je termine cependant 25 ou 26ème en 1h 21, très agréablement surpris car avec très peu de course à pied (3 séances de côtes dans le dernier mois) et seulement 3000 km de vélo au compteur cette année. Je termine les 3 ou 4 derniers km avec Yann Ledorze avant qu'il ne me lâche dans la dernière des très nombreuses bosses à 600m ou 700m de l'arrivée.
Par contre, fracassé de partout depuis 2 jours, les tendons, mon maudit mollet gauche et un entorse de cheville droite dans un trou en font un bilan physique compliqué, avec notamment des descentes sur bitume qui laissent des traces...

Micka, au repos forcé...

   

Page 1 sur 44